Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Fukushima : le contrôle sur les denrées alimentaires renforcé

Actualités santé

Fukushima : le contrôle sur les denrées alimentaires renforcé

[ Publié le 22 avril 2011 ]

Les autorités françaises ont décidé de contrôler systématiquement tous les produits frais et les denrées alimentaires d'origine animale produites au Japon depuis le 11 mars dernier. Autrement dit depuis le séisme qui a provoqué l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima. En France, comme d'ailleurs partout en Europe, la prudence reste de mise.

Fukushima : le contrôle aux frontières renforcéLes denrées alimentaires produites et exportées par le Japon sont sous étroite surveillance. Depuis le séisme qui a provoqué l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, les autorités sanitaires françaises ont décidé de porter le taux de contrôle à 100% sur toutes les denrées alimentaires d'origine animale produites après le 11 mars et sur les produits frais : salades, légumes, fruits. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) se veut rassurante : elle souligne que "les contrôles effectués depuis le 18 mars n'ont révélé aucune trace de radioactivité".

Les produits manufacturés, quant à eux, font également l'objet d'un contrôle renforcé. Celui-ci est déjà "systématique sur le fret aérien en provenance du Japon et placé sous la responsabilité des compagnies aériennes depuis la fin du mois de mars" précise l'ASN. Depuis que ces vérifications ont été mises en place, "aucune détection positive n'a été rapportée". Pour les arrivées par voie maritime, "un contrôle par échantillonnage des conteneurs a été mis en place depuis le 20 avril par les agents des douanes sur les ports du Havre et de Marseille".

Avec ce renforcement des contrôles, la France suit à la lettre le nouveau réglement adopté par l'Union européenne le 25 mars dernier. Le texte UE 297/2011 impose en effet des conditions particulières à l'importation des produits alimentaires et d'origine animale en provenance du pays du Levant. Avec plus précisément, le contrôle d'au moins 10% des denrées originaires des 12 préfectures japonaises entourant la centrale de Fukushima. Il s'agit de Chiba, Fukushima, Gunma, Ibaraku, Togichi, Miyagi, Nagano, Niigata, Saitama, Tokyo, Yamagata et Yamanashi. De plus, les Etats membres de l'Union doivent contrôler au moins 20% des denrées importées pour les produits originaires des autres préfectures japonaises. Les procédures mises en place par la France vont donc encore au-delà de ces recommandations.

Source : Autorité de sûreté nucléaire, 20 avril 2011 ; Direction générale des Douanes, 21 avril 2011.

(Destination Santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus