Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Asthme : faire du sport pour mieux contrôler sa respiration

Actualités santé

Asthme : faire du sport pour mieux contrôler sa respiration

[ Publié le 18 avril 2011 ]

Si le sport est bon pour la santé d'une manière générale, il l’est davantage encore pour les asthmatiques. C’est ce message que l’association Asthme et allergies a voulu faire passer au travers de son slogan "Ne subissez plus, agissez !", à l’occasion de la 5e Journée française des allergies, le 22 mars.

www.tout-sport.com"Ne subissez plus, agissez". C’est le message tenu par l'association Asthme et allergies lors de la 5e journée française de l'allergie, le 22 mars.

Pour l'association, le manque d’activité physique est dommageable : moins les asthmatiques en pratiquent et plus ils présentent un essoufflement au moindre effort. Entraîner leur corps et leur souffle leur permet d’augmenter leur seuil de tolérance.

Bien sûr, il arrive qu'une crise d'asthme survienne pendant ou après l’effort. Pour l’éviter, il faut prendre le temps de bien s’échauffer avant tout exercice physique et adapter ses performances en fonction de son état respiratoire et des conditions climatiques. Il est ainsi déconseillé de s’entraîner dehors par temps froid et sec.

Pendant l’effort, mieux vaut conserver son bronchodilateur avec soi. Certaines personnes entraînées parviennent aussi à contrôler leur asthme en se concentrant sur leur respiration : "je passe un quart d’heure assez désagréable mais, une fois la crise jugulée, quand je reprends l’effort, je me prends pour Carl Lewis tellement je me sens mieux", raconte Franck, sportif semi-professionnel de 40 ans.

Quel sport choisir ?
L’asthme n’est contre-indiqué que pour deux activités sportives : l’équitation, en raison de la présence d’allergènes comme les pollens et les moisissures, et la plongée sous-marine. Tous les autres sports sont possibles, après en avoir discuté avec son médecin.

Certaines activités physiques occasionnant des chocs violents, comme le rugby, risquent de favoriser la survenue de crises. A l'inverse, les sports d'endurance comme la natation, la course à pied ou la danse contribuent à mieux contrôler sa respiration et à repousser les limites de l’essoufflement.

Source : association Asthme et allergies, le 8 avril 2011.

(Destination Santé)

Mots-clefs : Activité physique , Asthme

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER